jeudi 30 octobre 2014

Pas a pas: poches du Mock Denim !

Si vous êtes comme moi, et que vous êtes abonnée, ou fan du magazine Ottobre, alors vous avez peut-être, comme moi, craqué sur le Mock Denim, un modèle de pantalon de Jogging, super agréable pour nos petits vers a soie !
Et là, vous avez lu les explications, et vous vous êtes dit "Euh.....Quoi ? QuooOOOooiiiiii?"
Donc avant que vous ne partiez en sévère dépression pour cause de petit vermisseau fesses à l'air en hiver, voici un petit pas a pas, pour le montage des poches (c'est mon premier, alors toi qui me lis; sois indulgent(e) parce que comme tu pourras le voir, je me suis fais ch*** à faire les deux jambes pour avoir des photos bien précises, donc un coup c'est la gauche, un coup c'est la droite, sur les photos, mais normalement, tu peux suivre quand même) !

A toi qui ne fais pas de couture, oui, oui 46 photos et explications, juste pour une poche ! Incroyable mais vrai, alors fuis, il est encore temps !

Alors, prête ? Donc, on part de l'hypothèse que vous avez vos pièces de prêtes (si c'est pas le cas, file les couper, sinon, tu vas rien comprendre.....). Tu prends donc ta jambe et ta poche, et tu épingles tes arrondis, la ou il y aura ton ouverture de poches ensemble.



Et tu couds au point zig zag serré, car tu le fais en tissu élastiqué, ou si tu es une intrépide, tu le fais a la surjeteuse, mais moi, je m'y suis pas risquée....


Tu retournes ta poche vers l'envers, si tu es une fan d'Ottobre, tu surpiques tes marges de coutures sur la poche, mais moi, je ne le fais pas, alors sois libre dans ta tête. Tu es donc sur l'envers de ta jambe, et tu as ta poche plaquée vers ta jambe.


 Là, on fait une sur-piqûre sur l'endroit, moi, je l'ai fait au point zig zag toujours, mais au point droit, ça marche aussi. J'ai pris le bord de mon pied presseur comme repère, bien aligné au bord de ma poche, pour avoir une jolie couture bien parallèle.




Et voilà ce que ça donne sur l'envers:


Maintenant, on attaque la partie trop facile, ou tu peux presque la faire en mangeant un bout de chocolat. Tu vois ta poche, et tu vois la jolie vague que forme le bas. Chez moi, elle a été coupé par un manchot (ou par moi un mauvais jour) donc elle est toute moche, mais la tienne, est bien coupée, alors tu vois bien. Le but du jeu est de superposer les deux arrondis, et que la partie creuse soit le milieu de ton pli. Tu prends ta poche et tu la plies donc en deux.


Tadam :


Tu vois les deux arrondis se chevauchent bien :



Tu épingles, tu couds à la surjeteuse si tu en as une, a la machine si tu en as pas, et voila, fond de poche fini !



Mais là, tu vas me dire, attends, petite bête, j'ai un pli tout dégueu la...Et oui, dans ottobre, ils disent de cranter et on ne l'a pas fait, parce que c'est plus simple de le faire maintenant. 




On pose son petit ciseau a broderie dans le pli tout dégueu, et hop, regarde, c'est magique !



 Ta poche est presque finie, mais on attaque la partie un peu délicate, et comme tu n'as pas l'intention de t'arracher les cheveux, tu vas bien lire madame araignée et tout faire tranquilou ! On prend donc la jambe sur l'endroit. Et on la plie en deux. Histoire d'aligner le bord non cousu de la poche et le bord non cousu de la jambe.



Et comme tu as trop de la chance et que tu m'as super bien écouté, les bords s'alignent de façon IM-PE-CABLE ! Regarde ça !

Je met une épingle rouge sur la couture de ma poche, elle me servira de repère et on coud du haut de la poche jusqu'à l'épingle rouge, toujours au point zig zag.



On retourne notre ouvrage, pour prendre la poche par le bas. Parce que là, si ton vermisseau met quelque chose dedans, et bien ça va pas y rester longtemps, vu que ta poche a un trou !!! 
On épingle le bas de la poche jusqu'à la poche.



On pique bien jusqu'à la poche.



Et tu vois, mon point d'arrêt est tout collé à ma pocket !


Au bord de ta poche, tu as peut-être un petit pli tout moche, tu as le droit de le cranter.





Voilà mon petit cran, et mon résultat à plat.



On recoupe nos surplus, on surjette. Et voila, ta poche, coté envers de ton pantalon ! Sois fière ! Respire un grand coup, on attaque la fin... Enfin !



Au coin, a droite de ta poche, tu as probablement un peu de plis. Tu prend ton fer, tu relèves ta poche et tu donnes un petit coup.


Tant que tu en es à avoir le fer à repasser en main, tu repasses tes marges de couture de ta poche vers le dos, pour bien les mettre a plat.



Tu reprends sur l'endroit, tu les épingles (j'ai eu un problème de jambe, alors parfois tu as la droite, parfois la gauche, mais je suis sure que tu comprends quand même, non ?)



On prend notre pied presseur comme repère, encore...


ET on essaye d'obtenir une couture droite, contrairement à la mienne. Avec ses jolis doigts, on écarte légèrement le pli du bas de la poche, pour l'aplanir, et tu vas coudre ta petite bride d'arrêt. Eux, ils la font en couleur contrastante, moi pas, mais à toi de voir, hein, sois libre j'ai dit !



Et voilà ! Tu as fini !!!! Ouiiiiiiii!


Mon autre jambe est moins jolie, mais une fois cousu, on ne voit plus rien !



Tu vois, on ne voit plus rien, je te dis ! C'est super, vermisseau adore, et toi, tu es trop fière !!! Et tu as raison !
Rendez-vous sur Hellocoton !